dent de sagesse

description

Extractions des dents de sagesse

Les troisièmes molaires, communément appelées dents de sagesse, sont habituellement les quatre dernières dents des 32 dents qui font leur éruption dans la bouche, généralement entre l'âge de 17 et 25 ans. Elles sont situées à l'arrière de la bouche (haut et bas), près de l'entrée de la gorge. Le terme « sagesse » découle de l'idée que ces molaires émergent durant la période typiquement associée à une maturité accrue ou « sagesse ».

Dans la plupart des cas, le manque d'espace dans la bouche ne permet pas aux dents de sagesse d'émerger correctement et d'être pleinement fonctionnelle. Lorsque ceci se produit, la dent peut devenir incluse (coincée) dans une position indésirable ou potentiellement nuisible. Si elle n'est pas traitée, la dent de sagesse incluse peut contribuer au développement d'infection, de dommages aux autres dents, et, éventuellement, de kystes ou de tumeurs.

Il existe plusieurs types ou degrés d'inclusions selon la profondeur réelle de la dent dans la mâchoire :

Inclusion des tissus mous : La partie supérieure de la dent (la couronne) a émergé de l'os, mais la gencive couvre une partie ou la totalité de la couronne et elle n'est pas positionnée correctement autour de la dent. Parce qu'il est difficile de garder la zone propre, la nourriture peut être emprisonnée en dessous de la gencive et provoquer une infection et/ou une carie dentaire, entraînant des douleurs et de l'enflure.

Inclusion osseuse partielle : La dent a partiellement émergé, mais une partie de la couronne demeure incluse sous la gencive et la mâchoire adjacentes. Encore une fois, parce qu'il est difficile de garder la zone propre, une infection se produit fréquemment.

Inclusion osseuse complète : La dent est complètement encastrée dans la mâchoire. Ceci nécessitera des techniques d'extraction plus complexes.

Motifs d'extraire les dents de sagesse

Bien que toutes les dents ne requièrent pas d'être enlevées, l'extraction des dents de sagesse est le plus souvent réalisée en raison d'un problème actif tel que la douleur, l'enflure, la carie ou une infection, ou comme mesure préventive pour éviter de futurs problèmes importants. Si l'inclusion d'une ou plusieurs dents de sagesse est présente et qu'elle n'est pas traitée, un certain nombre de conséquences potentiellement néfastes peuvent survenir, notamment :


  • Dommages aux dents adjacentes : Les deuxièmes molaires (dents directement à côté des dents de sagesse) peuvent être affectées par des dents de sagesse incluses, provoquant des caries dentaires et des maladies parodontales (maladie des gencives), et possiblement des pertes osseuses.
  • Maladie : Bien que rares, des kystes et des tumeurs peuvent apparaître dans les régions adjacentes aux dents de sagesse incluses.
  • Infection : Les bactéries et la nourriture peuvent se coincer sous la gencive et provoquer une infection. L'infection peut causer une douleur considérable et être dangereuse.
  • Chevauchement des dents : Il a été suggéré que les dents de sagesse incluses peuvent exercer une pression sur les autres dents et les amener à se désaligner (chevauchement ou rotation). Cette théorie n'est pas universellement acceptée par tous les professionnels des soins dentaires, et elle n'a jamais été validée par des études scientifiques.

Examen des dents de sagesse

Comme pour toute intervention dentaire, votre dentiste voudra d'abord effectuer un examen approfondi des dents de sagesse et des dents adjacentes. Des radiographies panoramiques ou numériques seront prises pour permettre à votre dentiste d'évaluer la position des dents de sagesse et de déterminer si un problème courant existe, ou la probabilité de problèmes futurs. Les radiographies peuvent également exposer les facteurs de risque supplémentaires, tels que la détérioration ou les lésions carieuses des dents voisines. L'évaluation et le traitement précoce (généralement durant la période de la mi-adolescence) sont recommandés afin d'identifier les problèmes potentiels et d'améliorer les résultats pour les patients nécessitant une extraction des dents de sagesse. Ce n'est qu'après un examen approfondi que votre dentiste vous fournira les meilleures options pour votre cas particulier.

En quoi consiste une extraction des dents de sagesse?

L'extraction des dents de sagesse est une procédure courante, généralement effectuée par un dentiste spécialement formé, sous anesthésie locale, sédation intraveineuse (IV) ou anesthésie générale dans la salle de chirurgie du cabinet. La chirurgie ne nécessite aucun séjour à la clinique, et vous quitterez le cabinet avec des instructions postopératoires et des médicaments (si nécessaire) pour aider à gérer l'enflure ou l'inconfort.